LE SPONSORING

Afin de menez à bien notre manifestation nous sommes à la recherche de sponsors. Nous ne pouvons que vous remercier d’avance pour votre soutien et nous sommes à votre totale disposition pour répondre à vos questions.
Nous espérons réunir entre CHF 3000 et CHF 4000 afin de tenir notre budget. Le sponsoring correspond à un quart des recettes du festival. Le solde étant réparti entre les associations participantes, la Maison des Associations et une aide précieuse de la Ville de Morges.

COMMENT NOUS SOUTENIR ? 

Dès CHF 200.-
Affichage de votre logo lors de l’évènement sur scène et présence sur notre site Internet.

Dès CHF 500.-
Affichage de votre logo sur la brochure distribuée à 6000 exemplaires, lors de l’évènement présence de votre logo sur scène et sur notre site Internet

Dès CHF 1000.-
Votre logo sur les affiches mondiales, et A3, sur les trois bâches dans la rue durant les 15 jours précédant le festival , dans les brochures, sur place ainsi que présence sur notre site Internet.

LA COMMUNICATION

Affichage public
50 affiches en format mondial seront présentes sur les panneaux de la SGA du 5 au 25 août 2019 en ville de Morges ainsi que trois grandes bâches aux entrées de la ville.

Une centaine d’affiches A3 seront présentes sur le domaine public de Morges et environs durant la campagne SGA et dans divers lieux dès fin juin 2019 (magasins, restaurants, communes, Offices du Tourisme, musées, écoles de musique, lieux propres aux collectifs, autres).

Brochures de présentation
Une brochure de présentation contenant le programme et la présentation des collectifs sera distribuée via les réseaux des collectifs puis à la population lors de 9 actions prévues entre le 8 et le 21 août 2019 à la gare de Morges, au marché et à la piscine.

Site Internet et Facebook
Un site Internet ainsi qu’un évènement Facebook seront élaborés par la MdA. En outre, tous les collectifs participant à l’évènement le promouvront au travers de leurs propres sites et pages Facebook.

Presse
Idéalement, une revue d’été concernant les différents collectifs sera mise sur pied en collaboration avec la presse locale. En 2017, trois journaux avaient couvert l’évènement.